Une marche mondiale pour la Paix

Publié le par Roseau

Du 2 octobre 2009 au 2 janvier 2010, des hommes et des femmes marcheront tout autour du globe pour manifester leur volonté de voir disparaître les guerres de la surface de la planète. Le 2 octobre, c'est l'anniversaire de la naissance de Gandhi, journée déclarée "journée de la non-violence" par l'ONU.

La marche traversera 90 pays, et en novembre elle sera en France. Nous pourrons donc y participer fièrement. Elle ira de Wellington en Nouvelle Zélande à Punta de Vacas en Argentine, dans la Cordillère des Andes.

La marche est déjà soutenue par de nombreuses personnalités internationales : Révérend Desmond Tutu, Noam Chomsky, le Dalaï Lama, Lou Reed, Daniel Barenboïm, Monseigneur Gaillot, Noa, Alexandre Jorodowsky et des dizaines d'autres.

Le but de cette marche tel qu'il est énoncé :

Dénoncer la situation mondiale dangereuse, sans issue : la guerre nucléaire serait en effet la plus grande catastrophe de l'histoire humaine.

Donner la parole à la majorité des citoyens du monde, car ils rejettent les guerres et la course à l'armement.

 Obtenir l’abandon des armes nucléaires ; le retrait des territoires occupés ; la réduction progressive et proportionnelle des armes conventionnelles ; la signature de traités de non-agression entre pays ; l’engagement des gouvernements à renoncer aux guerres comme moyen de résoudre les conflits.

Informer les individus et les peuples sur les diverses formes de violence (économique, raciale, sexuelle, religieuse, ethnique) cachées et déguisée par ceux qui les provoquent.

Sensibiliser les populations à la non-violence, comme méthodologie d’action, afin de créer de nouveaux comportements personnels et collectifs.

Créer une conscience globale, comme il en a été pour l’écologie et qui ouvre la voie à une véritable nécessité de paix et de non-violence et un rejet total de tous types de violence.

En ce qui me concerne, je marche.

L'idée qu'on se fait de la guerre est bien souvent à la fois édulcorée et fataliste. Le bruit court que la guerre est une nécessité. Ce bruit a couru dans la bouche des partisans de la guerre depuis des sièces, voire des millénaires. L'idée que la guerre est une nécessité humaine et géopolitique est une absurdité ,qui sert ceux qui s'enrichissent sur le dos des morts et des blessés qui jonchent les champs de bataille, bien souvent pour des guerres dont le motif leur échappe complétement.

L'idée d'une force de dissuasion qui maintiendrait la paix m'a toujours déplue et je n'y crois pas. Le nombre de conflits dans le monde à l'heure actuelle montre bien que l'escalade ne s'arrête pas. Le fait que depuis 1940 la France ne soit pas sujette à un conflit dans l'hexagone lui-même ne signifie pas qu'elle n'est pas partie prenante dans plusieurs guerres, ni qu'elle est à l'abri d'un conflit futur, ni que c'est la force de dissuasion qui la protège.

La volonté de pays non-démocratiques de posséder l'arme atomique est pour moi une conséquence directe de cette politique de la "dissuasion".

J'en parlais hier dans le train avec un ancien sous-marinier qui avait travaillé 4 ans dans un sous-marin nucléaire. L'idée que je lui présentais le rendait un peu nerveux. Il avait été "éduqué" à penser que grâce à lui et à son travail comme second dans un sous-marin contenant de nombreuses têtes nucléaires (chacune de nombreuses fois plus puissante que la bombre d'Hiroshima), la France était sauve. Ce gars était maintenant persuadé que tout cela était vain, parce que la planète était à la merci d'une météorite. A trop cotoyer la guerre et la possibilité d'une destruction massive, on perd son goût de la vie, semble-t-il.

Quoi qu'il en soit cette marche est une initiative que je pense digne de soutien. Les hommes sains d'esprit n'aiment pas la guerre. Car ils n'aiment pas voir des gens mourir dans des conflits qui sont créés de toutes pièces par d'autres qui ne sont ni dans un camp, ni dans l'autre, mais qui s'engraissent en faisant penser que la guerre est un mal nécessaire.

D'ailleurs, il manque bien souvent une chose dans les tentatives de médiation : la recherche et l'identification de celui qui a intérêt à ce que le conflit existe et perdure, et attise la flamme de la vengeance chez les combattants des deux parties.

C'est vieux comme le monde, mais un jour peut-être pourrons-nous dire "c'est vieux" tout court.

Et j'espère qu'en novembre nous serons nombreux à marcher pour la paix.

Publié dans Conflits

Commenter cet article

Aurelien Royer 30/08/2009 18:27

Félicitations !

Tu fais partie, Roseau, des vainqueurs du concours « pour un monde meilleur ». J’ai le plaisir, au nom de tous les membres de la communauté, et surtout des votants, de t'attribuer la 1ère place: trois des cinq votants t'ont placé en tête et tu es donc incontestablement le gagnant. D'autant plus que ton autre article termien 5ème ex-aequo.

Tu peux retrouver tous les détails des résultats du concours en suivant ce lien : http://jes6.over-blog.com/article-35287643.html. Et encore merci pour ta contribution à la réussite de la communauté.

Amicalement, Aurélien (blog Jes6).

Aurelien Royer 12/07/2009 11:09

Bonjour Roseau,

Comme d'autres lecteurs, je fais le tour des articles inscrits au concours "Pour un monde meilleur" et, comme le dit Jérémy, cet article est une excellente manière de promouvoir ce monde meilleur auquel nous aspirons tous.

Ce que je retiens de ton article, c'est en effet le décalage entre les hommes au pouvoir, qui ont des intérêts à défendre dans toute guerre, et les civils innocents qui subissent les conséquences de ces drames.

Un des contributeurs appelle à la fin des guerres au nom du progrès. Mais, le progrès justement, il est visible dans l'histoire militaire du monde. Et la 2nde guerre mondiale a servi de balancier entre l'avant (sur le champ de bataille, précisément identifié, mourraient des militaires) et l'après (sur le champ de bataille, vaguement identifié, meurent désormais des civils). La proportion de morts militaires est devenue si faible dans le bilan de toute guerre que, quand 10 soldats meurent en Afghanistan, on en parle - légitimement - pendant des semaines. Laps de temps durant lequel des centaines de femmes et d'enfants afghans sont morts eux aussi !!

En tout cas, merci pour cette excellente contribution. Bonne journée,
Aurélien.

Jérémy 10/07/2009 16:29

Bonjour,

Une marche est symbolique, elle incarne à elle seule l'idée d'un peuple qui avance ensemble vers un monde meilleur. Mais bien au-delà de cette marche, c'est votre article, nos articles à tous qui contribuent à je l'espère changer les mentalités. En tout cas votre réflexion a le mérite d'exposer votre - bonne - réflexion.

Merci

A bientôt

Roseau 10/07/2009 17:26


Merci Jeremy. On fait ce qu'on peut, et on peut souvent plus qu'on ne fait... Ou que ce qu'on en pense.


Dragan Matic 08/07/2009 18:12

Bonjour Roseau pensant,
je ne peux qu'applaudir à cet article qui est à la fois informatif, bien écrit et mobilisateur. Bravo.
je t'invite à faire un tour sur la page suivante: http://holocratie.over-blog.com/pages/mon_humble_contribution-1325073.html
et de lire les quelques poèmes qui s'y trouvent (en commencant par le dernier), et tu me diras si ca va dans le même sens que tes idées.

Aurelien Royer 29/06/2009 16:23

Bonjour !

Je suis le créateur et modérateur de la communauté « Pour un monde meilleur » à laquelle vous contribuez. Je lance, pour débuter l’été, un concours qui vise à mettre en avant les meilleurs articles que vous avez rédigé pour promouvoir le but de la communauté.

Je vous le rappelle : « Réagir à l'actualité internationale et européenne, débattre de l'immigration, des droits de l'homme, de la paix et de la démocratie dans le monde ». J’appelle donc chacun des blogueurs participants à me soumettre au maximum trois articles traitant de l’actualité et répondant aux critères précédents.

Vous pouvez donc m’envoyer, par mail (à cette adresse : aureli1.royer@gmail.com), un à trois liens renvoyant vers le(s) article(s) que vous voulez voir participer à ce concours avant le dimanche 5 juillet (en les classant dans l’ordre de préférence). J’attire votre attention sur le fait qu’il(s) doi(ven)t avoir été publiés dans la communauté après le 1er avril 2009.

Le concours débutera le mardi 7 juillet, les lecteurs de nos blogs étant appelés à m’envoyer, par mail également, leur classement des meilleurs articles parmi une sélection que j’aurais moi-même effectué. Au final, il aboutira à un « top 5 » des meilleurs articles de la communauté, qui seront mis en avant sur sa page d’accueil.

Je reste à votre disposition pout toute question. Merci de votre participation et bonne fin de journée,
Aurélien Royer (blog Jes6: jes6.over-blog.com).